Islam et Christianisme dans la Prophétie

Dans son livre « Islam et Christianisme dans la Prophétie », Tim Roosenberg dévoile une étonnante prophétie biblique. Située dans le livre de Daniel, au chapitre 11, cette prophétie annonce un troisième et dernier conflit majeur entre l'Islam et le Christianisme.

Selon l’auteur, nous sommes aujourd’hui à la fin des temps, dans le dernier acte de l’histoire qui va se conclure par le retour de Jésus et l’établissement de son royaume éternel.

Le Roi du Nord Vs le Roi du Sud

L’histoire prophétique dans Daniel 11 commence il y a 2500 ans au temps de Daniel, prophète et gouverneur au sein de l’empire perse. Elle se poursuit par la conquête de la perse par Alexandre-le-Grand (331 av J-C). La prophétie décrit ensuite avec précision le morcellement de l'empire grec après la mort d'Alexandre. Le "roi du Nord" est composé des rois Séleucides, tandis que le "roi du Sud" désigne les Ptolémées, une dynastie égyptienne.

Ces deux puissances se sont affrontées lors de nombreuses guerres entre 300 et 60 av. J.-C. La puissance romaine montante a ensuite conquis toute la région méditerranéenne. A cette époque, Jésus-Christ, le Fils de Dieu, est mort (Daniel 11 :22).

La prophétie biblique a correctement prédit la scission de l'empire romain entre le nord et le sud. La partie nord est devenue chrétienne et la partie sud (après 600 ans) est devenue islamique. Le chef de la partie chrétienne (le roi du Nord) était la papauté, et les chefs du sud (le roi du Sud) étaient représentés par les califes musulmans. Jérusalem s’est retrouvée prise au milieu de ces deux puissances.

La troisième et dernière guerre sainte

Daniel 11 annonce ensuite trois conflits entre l'Islam et le Christianisme dirigé par la papauté.

La première guerre, mentionnée dans Daniel 11 : 25-28, décrit l’expansion arabe de l’Islam et les croisades chrétiennes de 1095 à 1291 pour contrer la menace islamique.

Le deuxième conflit s’est matérialisé par la confrontation entre le Christianisme et l'Islam ottoman. Une fois encore, la papauté est à la tête du monde chrétien et met fin à la propagation de l'islam.

Le troisième et dernier conflit entre l'Islam et le Christianisme se produit juste avant la fin du monde. Il commence aussi au Moyen-Orient. Ce troisième conflit est décrit dans la Bible comme étant bref et semblable à une tempête :

« Au temps de la fin, le roi du midi (roi du Sud). se heurtera contre lui (le roi du Nord). Et le roi du septentrion (Nord) fondra sur lui (le roi du Sud) comme une tempête, avec des chars et des cavaliers, et avec de nombreux navires ; il (le roi du Nord) s'avancera dans les terres, se répandra comme un torrent et débordera. Il (le roi du Nord) entrera dans le plus beau des pays, et plusieurs succomberont ; mais Édom, Moab, et les principaux des enfants d'Ammon seront délivrés de sa main. Il étendra sa main sur divers pays, et le pays d'Égypte n'échappera point. Il se rendra maître des trésors d'or et d'argent, et de toutes les choses précieuses de l’Égypte ; les Libyens et les Éthiopiens seront à sa suite. Des nouvelles de l'orient et du septentrion viendront l'effrayer (e roi du Nord), et il partira avec une grande fureur pour détruire et exterminer des multitudes. Il (le roi du nord) dressera les tentes de son palais entre les mers, vers la glorieuse et sainte montagne Puis il (le roi du Nord) arrivera à la fin, sans que personne ne lui soit en aide. » (Daniel 11 : 40 - 45)

Dans la prophétie annonçant ces trois guerres saintes, les détails sont à la fois littéraux et spirituels. Dans ce troisième et ultime conflit, le roi du Sud (l’Islam radical) lance une attaque contre le roi du Nord (le christianisme dirigé par le pape) et le Nord répond par une contre-attaque dévastatrice.

La prophétie nomme certains pays spécifiques impliqués, notamment l'Egypte et la Libye. L'Égypte berceau de l'islam radical moderne sera renversée. Les partisans de l'islam radical et du califat seront défaits. La Libye et l’Éthiopie suivront le roi du nord. Ils représentent un islam modéré qui suit et coopère avec le christianisme papal.

Edom, Moab et Ammon (la Jordanie occidentale actuelle) échapperont à la contre-attaque du roi du Nord. Ces nations représentent les musulmans qui se joignent au vrai peuple de Dieu et qui suivent Jésus à la fin des temps.

C’est une bonne nouvelle !

Où en sommes-nous aujourd’hui dans ce conflit final ?

En juillet 2014, fait unique depuis l'empire Ottoman, un dirigeant musulman (le chef de l'État islamique) s'est déclaré calife d'un nouveau califat. Quel est le but de l'État islamique ? Conquérir le monde au nom de l'Islam : "Abu Bakr al-Baghdadi, le soi-disant chef de" l'État islamique " a promis de mener la conquête jusqu’à Rome alors qu'il invitait les musulmans à immigrer dans son nouveau pays et combattre sous sa bannière dans le monde entier " (The Telegraph, 1er juillet 2014).

Environ un mois après la proclamation d'al-Baghdadi, le 7 août 2014, le pape, pour la première fois depuis l'empire ottoman, a appelé à une action militaire concrète contre l'Islam. Suite à cet appel, les États-Unis ont envoyé leurs premiers avions pour bombarder l'État islamique. C'est aussi la première fois dans les temps modernes que nous semblons avoir un accomplissement dans la prophétie de Daniel 11.

À mesure que le troisième conflit s'élargit, la plus grande partie du monde s'unira à la papauté pour lutter contre l'Islam radical. Nous pouvons nous attendre à ce que cette guerre sainte soit brutale et relativement courte. L'islam radical sera renversé et le christianisme dirigé par le pape sera victorieux annonçait déjà l’auteur dans la première édition de son livre paru en 2012.

L’actualité semble donner raison à l’interprétation de Tim Roosenberg. L’État Islamique a été considérablement affaibli voir anéanti. Un nombre croissant de musulmans en ont assez de l’Islam radical et ont été vraiment écœurés par les atrocités commises par l’organisation terroriste.

La citation suivante extraite d’un article intitulé "La vie sous DAECH a conduit ces musulmans au christianisme" paru sur le site NBC NEWS montre à quel point l'Islam radical incite les musulmans à réévaluer leurs croyances. Il est de plus en plus fréquent de voir des musulmans se convertir au christianisme et accepter Jésus comme leur Sauveur.

"Si le ciel est fait pour ISIS et ses croyances, je choisirais l'enfer pour moi-même au lieu d'être à nouveau avec eux au même endroit, même si c'est le paradis."

Source : https://www.nbcnews.com/news/world/life-under-isis-led-these-muslims-christ-n963281

Dans sa dernière newsletter, intitulée « Les musulmans suivent-ils le Pape », Tim Roosenberg affirme que le récent voyage du pape François aux Émirats Arabes Unis (du 3 au 5 février 2019), une première historique dans la péninsule arabique, démontre que de nombreux musulmans sont disposés à être très « amicaux » avec le Pape. Lors de cette visite, le pape fit une allocution dans un stade bondé d’Abu-Dhabi, devant une foule en liesse agitant joyeusement le drapeau jaune et blanc de la cité du Vatican.

Qui aurait pu imaginer un tel accueil d’un dirigeant chrétien en terre d’Islam. Impressionnant.

Cet événement fait parfaitement écho à la prophétie de Daniel 11 : 40-45 qui anticipe la division de l’Islam en trois groupes :

1. L’Égypte / représentant l'Islam radical est renversé.

2. La Libye et l’Éthiopie / représentant l’Islam modéré, suit le Roi du Nord / Pape.

3. Édom, Moab et Ammon / un reste de l’Islam qui suit Jésus et échappe à l’influence du roi du Nord.

Depuis cette visite aux Émirats Arabes Unis, le Pape s’est rendu fin mars au Royaume du Maroc. Il s’est joint au roi Mohammed VI, pour signer un appel dans le but de préserver le caractère multireligieux de la ville de Jérusalem. Le 20 juin dernier, Barham Salih, président de l’Irak a officiellement invité le Souverain Pontife après que ce dernier a dit vouloir visiter en 2020 ce pays. L’Irak s'est déclaré vainqueur il y a moins d'un an et demi des djihadistes du groupe Etat islamique. Fait étonnant, cette invitation de l’Irak intervient près de 5 ans après l’appel du Pape François à une action militaire contre le groupe terroriste.

Avec la désintégration de l’État Islamique, le rapprochement de l’islam modéré avec la papauté et l’augmentation des conversions de musulmans au christianisme, l’actualité nous montre que les événements prophétiques de Daniel 11 s’accomplissent sous nos yeux.

Que le futur nous réserve-t-il ?

La prophétie de Daniel 11 : 40-45 concerne la fin des temps. Une période qui précède le retour de Jésus. Et nous y sommes ! Le véritable peuple de Dieu qui suit les vérités bibliques et non les traditions de l'église, résistera au roi du Nord (le christianisme dirigé par le pape) ; ils partageront le vrai message de Dieu avec le monde et le roi du Nord les attaquera.

La papauté va ensuite essayer d'imposer des traditions et des croyances non bibliques au monde.

À ce stade, selon la prophétie (Daniel 12 : 1-3), Dieu interviendra dans une série d'événements dramatiques qui aboutira au retour de Jésus. Il délivrera son peuple et établira son royaume éternel. L’accomplissement actuel des prophéties bibliques nous presse à faire un choix. Qui allons-nous suivre ?

« Sommes-nous prêts à suivre Jésus lorsque les autres suivront une contrefaçon ? » s’interroge l’auteur du livre « Islam & Christianisme dans la Prophétie ».

Il est temps de prendre au sérieux notre relation avec Jésus-Christ.

Préparons-nous, son retour est très proche !

Pour en savoir plus : http://www.islametchristianisme.org


Recevez gratuitement toute l'actualité des prophéties + la Grille d'Interprétation Prophétique de Daniel 11 & 12 au format PDF